JUMELAGE

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar
    Gina

    Bonjour Madame Gondouin

    La connectivité permet le pilotage à distance de vos appareils via un smartphone. Pour cela il vous faut obligatoirement un Bridge Cozytouch et une interface Cozytouch par appareil. Pour explication nous vous invitons à vous dirigez vers le lien ci-dessous qui je pense répondra à vos interrogations.

    https://assistance.thermor.fr/hc/fr/categories/115000848949-Connectivit%C3%A9

    Pour les notices nous vous invitons à vous dirigez vers le lien suivant de notre site internet.

    https://www.thermor.fr/notice/search?q=amadeus

    Bien cordialement

     

    0
    Actions pour les commentaires Permalien
  • Avatar
    Denis FALLAI

    Bonjour,

    Les radiateurs "connectés" ont surtout comme caractéristique de pouvoir être contrôlés (pilotés) en mode radio selon le protocole de communication IO HomeControl. Cela permet de se passer d'un fil pilote (pilotage par envoi d'un courant spécifique dans le fil pilote pour sélectionner le mode de chauffage du radiateur).

    Le principal système de contrôle mis en avant par Thermor est le bridge Cozytouch, qui effectivement permet aussi un contrôle à distance (hors domicile) via un Smartphone. Cela requiert aussi une connexion (quasi) permanente à Internet pour le bridge Cozytouch (en fait le Smartphone communique avec un serveur sur Internet, et le bridge Cozytouch interroge le serveur pour connaitre les consignes à appliquer aux radiateurs). Mais il existe d'autres systèmes de contrôle comme le Pack ZenEco chez Thermor (avec moins de possibilité de programmation que le bridge Cozytouch, mais totalement autonome), ou des dispositifs d'autres marques (par exemple la box Tahoma chez Somfy, avec des possibilités de contrôle moindre).

    Corollaire de la connectivité et du pilotage en mode radio IO HomeControl, les radiateurs connectés disposent en principe d'un mode de programmation libre (au choix de l'utilisateur), par opposition aux modes préprogrammés non modifiables.

    Les radiateurs non "connectés" de façon native, doivent être équipés d'une interface Cozytouch pour pouvoir être pilotés par le bridge Cozytouch (ou un autre dispositif de pilotage radio IO HomeControl), et les fonctionnalités seront moindres que sur un radiateur "connecté" nativement.

     

    Le jumelage consiste à associer plusieurs radiateurs entre eux (impérativement en mode "connecté"), en en désignant un comme "maitre" et les autres comme "esclaves" : c'est le radiateur "maitre" qui va communiquer ses ordres de mise en mode Confort ou Eco aux radiateurs "esclaves".

    A mon avis, cela ne présente un intérêt que si le radiateur "maitre" dispose de fonctionnalités avancées, en particulier la détection de présence ce qui permet d'adapter la puissance de chauffe au fait qu'une personne est présente ou non dans la pièce (le radiateur dispose de mode de chauffage Confort, Confort -1°, Confort -2° pour baisser la température si la pièce n'est pas occupée).

    Intéressant aussi si le radiateur "maitre" dispose d'un mode de programmation automatique qui s'adapte aux habitudes des occupants : la radiateur "apprend" et se programme tout seul pour chauffer uniquement aux bons moments, (et pour faire des économies, il faut que le radiateur ne chauffe pas, et donc que vous soyez plus souvent absent que présent dans la pièce).

     

    A priori, les radiateurs Amadeus ne sont pas des modèles "connectés". Pour fonctionner avec le bridge Cozytouch (environ 100 euros), il faudrait leur ajouter une interface Cozytouch (environ 65 euros par radiateur équipé).

    A comparer avec les radiateurs Emotion (entre 300 et 500 euros selon modèle) qui sont comme les radiateurs Amadeus des "radiant", et qui eux sont des radiateurs "connectés" et qui de plus disposent d'un système de détection de présence (qui ne sera "rentable" que si les pièces sont le plus souvent inoccupées).

    De même les radiateurs "radiant" ne sont intéressant que pour des pièces qui ne sont pas souvent occupées : chauffage rapide mais aucune inertie (donc refroidissement tout aussi rapide).

    Pour une occupation permanente ou à fort taux de présence, il faut des radiateurs à inertie, qui accumule de la chaleur et la restitue progressivement, ce qui apporte du confort.

    Le système de détection de présence n'a d'intérêt que pour la programmation automatique (et dans ce cas pas besoin de Cozytouch), ou pour gérer des rythme de présence irrégulier (mais ce n'est pas ce qui est mis en avant dans l'argumentaire Thermor… si vous avez des rythme de présence régulier, vous pouvez programmer vos radiateurs en fonction de ces rythmes).

    Le jumelage n'a d'intérêt que si les radiateurs jumelés doivent suivre le même rythme, et donc se situé dans la même zone de l'habitation, comme par exemple un ensemble salon / séjour. Inutile de jumeler des radiateurs isolés dans une pièce.

    0
    Actions pour les commentaires Permalien
  • Avatar
    Gael

    Bonjour à toutes et à tous,

    merci pour votre intervention complète Monsieur Fallai et j'apporterai une petite correction:

    dans le cas de jumelage entre les appareils (sans l'application Cozytouch) ou avec l'application Cozytouch (appareils dans la même pièce de l'application), tous les appareils jumelés deviennent maîtres et esclaves les uns des autres. Il n'y a plus 1 maître et les esclaves comme on a pu le voir sur les anciens gestionnaires embarqués (TDM, courant porteur, fil pilote).

    Par exemple, si vous avez 3 radiateurs équipés de la détection de présence et que vous passez devant un des radiateurs, les "jumeaux" recevront le même ordre que le radiateur qui aura détecté la présence. Idem pour un changement de température, de mode ... et ceci est valable si une détection est faite sur les 2 autres radiateurs.

    Joyeuses fêtes de fin d'années à tous,

    0
    Actions pour les commentaires Permalien

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.